1 – 2008-10-03 02:39:07 –

L’assainissement de Pétion ville, priorité de la mairesse Lydie Parent La mairesse de Pétion ville, Claire Lydie Parent, réitère sa détermination à construire des trottoirs afin de faciliter la circulation des piétons dans sa commune. Faisant remarquer que les marchandes ne sont pas les seules responsables du désordre, elle attire l’attention sur les clôtures érigées sur les trottoirs.
La mairie de Pétion ville a lancé récemment une campagne de démolition de ces murs.  » Il y a des propriétaires qui ont réclamé et obtenu un délai d’un mois », dit-elle assurant que les murs seront détruits en cas de refus d’un propriétaire. Mme Parent rappelle qu’il n’y a pas de dédommagement pour les propriétaires arguant que ceux-ci n’avaient pas respecté les 2 mètres de trottoirs prévus par la loi.  » Tout est prioritaire « , lance Mme Parent soulignant que l’absence de trottoir peut causer un accident de la circulation.  » Des élèves pourraient être fauchés alors qu’ils se retrouvent sur la chaussée » ajoute t-elle. En ce qui a trait à la présence des marchandes dans les rues, Claire Lydie Parent signale qu’il s’agit d’une lutte permanente. Elle annonce que les rues attenantes à l’ancien marché publique seront réparées afin de faciliter la circulation des véhicules. Elle révèle que l’ancien marché sera transformé en un espace culturel avec un musée, une bibliothèque et un théâtre notamment. L’administration communale de Pétion ville avait lancé récemment une campagne de sensibilisation pour décourager les marchandes ayant leurs tréteaux sur les trottoirs. Elle informe qu’une cinquantaine de marchandes avaient bénéficié d’une allocation de mille gourdes pour avoir consenti à libérer les trottoirs.  » La résolution des petits problèmes équivaut à la résolution d’un grand problème « , argue Mme Parent faisant remarquer que le ramassage d’ordures demeure un défi pour l’administration communale.
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=14116


L’assainissement de Pétion ville, priorité de la mairesse Lydie Parent La mairesse de Pétion ville, Claire Lydie Parent, réitère sa détermination à construire des trottoirs afin de faciliter la circulation des piétons dans sa commune. Faisant remarquer que les marchandes ne sont pas les seules responsables du désordre, elle attire l’attention sur les clôtures érigées sur les trottoirs.
La mairie de Pétion ville a lancé récemment une campagne de démolition de ces murs.  » Il y a des propriétaires qui ont réclamé et obtenu un délai d’un mois », dit-elle assurant que les murs seront détruits en cas de refus d’un propriétaire. Mme Parent rappelle qu’il n’y a pas de dédommagement pour les propriétaires arguant que ceux-ci n’avaient pas respecté les 2 mètres de trottoirs prévus par la loi.  » Tout est prioritaire « , lance Mme Parent soulignant que l’absence de trottoir peut causer un accident de la circulation.  » Des élèves pourraient être fauchés alors qu’ils se retrouvent sur la chaussée » ajoute t-elle. En ce qui a trait à la présence des marchandes dans les rues, Claire Lydie Parent signale qu’il s’agit d’une lutte permanente. Elle annonce que les rues attenantes à l’ancien marché publique seront réparées afin de faciliter la circulation des véhicules. Elle révèle que l’ancien marché sera transformé en un espace culturel avec un musée, une bibliothèque et un théâtre notamment. L’administration communale de Pétion ville avait lancé récemment une campagne de sensibilisation pour décourager les marchandes ayant leurs tréteaux sur les trottoirs. Elle informe qu’une cinquantaine de marchandes avaient bénéficié d’une allocation de mille gourdes pour avoir consenti à libérer les trottoirs.  » La résolution des petits problèmes équivaut à la résolution d’un grand problème « , argue Mme Parent faisant remarquer que le ramassage d’ordures demeure un défi pour l’administration communale.
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=14116
Posté: 2008-09-26 23:43:00


Lire le texte complet