227 boat people haïtiens rapatriés de Nassau

Les Bahamas annoncent la reprise des opérations après une pause de « solidarité post-cyclonique » avec Haïti
vendredi 24 octobre 2008,
Radio Kiskeya

227 boat people haïtiens ont été rapatriés jeudi à Port-au-Prince par les autorités bahaméennes lors d’une opération aérienne qui marquait la reprise de cet exercice après une pause d’un mois que Nassau avait observée en raison des intempéries ayant dévasté Haïti.
Selon le quotidien The Nassau Guardian, citant William Pratt, l’assistant directeur des services d’immigration, les clandestins sont arrivés à l’aéroport international Toussaint Louverture à bord de deux vols de Bahamasair.
Le ministre d’Etat de l’immigration, Branville McCartney, a souligné qu’en dépit de la suspension des rapatriements, son ministère n’avait pas pour autant renoncé à sa lutte contre l’immigration clandestine. « « Chaque jour, nous avions appréhendé des gens, des haïtiens, des jamaïcains ou des ressortissants d’autres pays arrivés illégalement dans nos eaux territoriales. Nous les avons épinglés comme nous continuons à le faire aujourd’hui encore », a fait savoir M. McCartney.
Il rappelle que le gouvernement bahaméen avait décidé de surseoir au renvoi des boat people haïtiens en signe de solidarité avec le pays confronté à une situation désastreuse après le passage de quatre tempêtes tropicales et ouragans en août et en septembre.
Pour l’instant, 66 compatriotes en instance de déportation sont gardés dans des centres de détention aux Bahamas. Ils seront ramenés à Port-au-Prince une fois que le total des illégaux interceptés arrivera à 114.
Nassau, qui compte une importante communauté haïtienne très marginalisée, précise que chacun des vols à destination d’Haïti lui coûte environ 25.000 dollars américains. spp/Radio Kiskeya
http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article5358


Les Bahamas annoncent la reprise des opérations après une pause de « solidarité post-cyclonique » avec Haïti
vendredi 24 octobre 2008,
Radio Kiskeya

227 boat people haïtiens ont été rapatriés jeudi à Port-au-Prince par les autorités bahaméennes lors d’une opération aérienne qui marquait la reprise de cet exercice après une pause d’un mois que Nassau avait observée en raison des intempéries ayant dévasté Haïti.
Selon le quotidien The Nassau Guardian, citant William Pratt, l’assistant directeur des services d’immigration, les clandestins sont arrivés à l’aéroport international Toussaint Louverture à bord de deux vols de Bahamasair.
Le ministre d’Etat de l’immigration, Branville McCartney, a souligné qu’en dépit de la suspension des rapatriements, son ministère n’avait pas pour autant renoncé à sa lutte contre l’immigration clandestine. « « Chaque jour, nous avions appréhendé des gens, des haïtiens, des jamaïcains ou des ressortissants d’autres pays arrivés illégalement dans nos eaux territoriales. Nous les avons épinglés comme nous continuons à le faire aujourd’hui encore », a fait savoir M. McCartney.
Il rappelle que le gouvernement bahaméen avait décidé de surseoir au renvoi des boat people haïtiens en signe de solidarité avec le pays confronté à une situation désastreuse après le passage de quatre tempêtes tropicales et ouragans en août et en septembre.
Pour l’instant, 66 compatriotes en instance de déportation sont gardés dans des centres de détention aux Bahamas. Ils seront ramenés à Port-au-Prince une fois que le total des illégaux interceptés arrivera à 114.
Nassau, qui compte une importante communauté haïtienne très marginalisée, précise que chacun des vols à destination d’Haïti lui coûte environ 25.000 dollars américains. spp/Radio Kiskeya
http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article5358
Posté: 2008-10-25 17:23:00


Lire le texte complet