À nouveau des tortues sur les plages

La situation des tortues est en nette amélioration, protégées par arrêté ministériel depuis le 02 octobre 1991. Depuis, la tortue imbriquée, la tortue verte et la tortue luth ont retrouvé le chemin des côtes guadeloupéennes.

À l’exception de la tortue luth, les autres espèces existaient de manière abondante sur l’île si l’on en croit les écrits du père Labat. Elles ont été décimées au cours de la colonisation, car particulièrement appréciées pour leur chair.