CARLTON RARA…RIJA RANDRIANIVOSOA…GUY VIARRE…FRANKETIENNE

La Spirale des Parois
Dans une mise en voix inédite de deux auteurs,
Guy Viarre et Franketienne, Carlton Rara s’efface derrière les mots pour célébrer deux écritures qui croisent leurs forcesLes textes sont pris ici comme des partitions et leur faire sens ne nous appartient pas. Toute mise en voix ou en musique de l’écrit est un « détournement » à en croire Yves di Manno ; il est sage de l’admettre, mais si ce procédé devait donner à entendre même une seule fois ce que le livre lui donne à lire pour l’éternité alors faire la lecture devient un passage, c’est une bonne chose. Transition évidente de la plume spiralique de Franketienne à celle fulgurante et définitive de Guy Viarre, tous les deux la main pendante des maîtres et puis la voix du lecteur, la sienne propre, pour un instant la leur, tantôt faible, tantôt forte, mais toujours existante, tout cela, un seul et même personnage. Spectacle poétique et musical : un cocktail de Caraïbes, de slam et de deux grands « déparleurs » haïtiens, Guy Viarre et Franketienne, avec Carlton Rara, lecteur musicien et Rija Randrianivosoa, guitariste.
Vendredi 3 octobre à 20hPrix : 8€ – 5€ (réduit) – 3€ (étudiants) – Article27
Lieu : Maison de la Poésie,

28 rue Fumal, 5000 Namur

Informations & réservations : 081/22 53 49


La Spirale des Parois
Dans une mise en voix inédite de deux auteurs,
Guy Viarre et Franketienne, Carlton Rara s’efface derrière les mots pour célébrer deux écritures qui croisent leurs forcesLes textes sont pris ici comme des partitions et leur faire sens ne nous appartient pas. Toute mise en voix ou en musique de l’écrit est un « détournement » à en croire Yves di Manno ; il est sage de l’admettre, mais si ce procédé devait donner à entendre même une seule fois ce que le livre lui donne à lire pour l’éternité alors faire la lecture devient un passage, c’est une bonne chose. Transition évidente de la plume spiralique de Franketienne à celle fulgurante et définitive de Guy Viarre, tous les deux la main pendante des maîtres et puis la voix du lecteur, la sienne propre, pour un instant la leur, tantôt faible, tantôt forte, mais toujours existante, tout cela, un seul et même personnage. Spectacle poétique et musical : un cocktail de Caraïbes, de slam et de deux grands « déparleurs » haïtiens, Guy Viarre et Franketienne, avec Carlton Rara, lecteur musicien et Rija Randrianivosoa, guitariste.
Vendredi 3 octobre à 20hPrix : 8€ – 5€ (réduit) – 3€ (étudiants) – Article27

Lieu : Maison de la Poésie,

28 rue Fumal, 5000 Namur

Informations & réservations : 081/22 53 49


Posté: 2008-09-26 14:02:00


Lire le texte complet