Haïti-Union européenne : Réouverture de l’office d’aide humanitaire

HAITI, Port-au-Prince, vendredi 06 février 2009. (Caribcreole.com) – L’office d’aide humanitaire de la commission européenne (Echo) a officiellement rouvert ses portes, ce jeudi 5 février 2009 à Pétionville (est de la capitale) après dix années de couverture assurée par le bureau des Caraïbes basé à Santo Domingo (République Dominicaine), a observé l’agence en ligne AlterPresse.



Posté: 2009-02-06 17:01:00


Lire le texte complet

Haïti/Élections : Important dispositif de sécurité devant le siège du CEP

HAITI, Port-au-Prince, vendredi 06 février 2009. (Caribcreole.com) – Les autorités haïtiennes ont renforcé les mesures de sécurité dans les parages du Conseil électoral provisoire (CEP) à l’approche de la publication imminente de la liste définitive des candidats habilités à participer aux prochaines sénatoriales partielles.



Posté: 2009-02-06 16:53:00


Lire le texte complet

VENEZUELA : Pas de dévaluation en perspective, selon M. Chavez

VENEZUELA, Caracas, vendredi 06 février 2009, (Caribcreole.com) – Le président vénézuélien, M. Hugo CHAVEZ, a déclaré qu’il n’y avait pas de plan de dévaluation de la devise vénézuélienne, par une réduction de son taux, et ce, malgré les fortes pressions qui pèsent sur l’économie, notamment à cause de la chute des cours du pétrole.



Posté: 2009-02-06 12:50:00


Lire le texte complet

Une société bloquée (1)

GUADELOUPE. Pointe-à-Pitre, Mardi 27 janvier 2009 (Caribcreole.com) – Georges Christian Combé, professeur de philosophie, ais aussi directeur de la revue «Etudes Guadeloupéennes» (EG),est l’un de ces intellectuels qui n’a de cesse depuis des années à interroger le réel de son pays pour en débusquer le sens. L’article qe nous publions ci dessous est une analyse très fine des contradictions qui traversent notre société.



Posté: 2009-01-27 12:27:00


Lire le texte complet

4é jour d’une Guadeloupe en crise.

GUADELOUPE, Basse Terre .Vendredi 23 Janvier 2009 (Caribcreole.com) – Le mouvement s’est encore durci. Les mégas grandes surfaces de la région pointoise, et de Basse-Terre, ont reçu les « visites » inattendues des commandos Lyannaj kont pwofitasyon ont du à contre cœur accepter fermer. Jeudi LKP recevait la presse à La mutualité devenue le quartier général officiel du mouvement. Le fossé entre les élus et le LKP semble se creuse.



Posté: 2009-01-23 20:21:00


Lire le texte complet

3é jour, généralisation de la grève, les politiques dans la tourmente

GUADELOUPE, Pointe à- Pitre, Jeudi 22 janvier 2009 (Caribcreole.com) – Au 3é jour, Lyannaj Kont Pwofitasyon, a trouvé sa vitesse de croisière. Mardi soir, les responsables des organisations en lutte s’étaient entendus pour « amplifier le mouvement et augmenter son balan. » Mercredi, la démonstration en a été faite. Jeudi matin, LKP a annoncé au cours d’une conférence de presse, que la rencontre prévue dans l’après midi avec le préfet, ne pourrait se tenir, si tous les acteurs n’étaient pas ensemble autour de la table…



Posté: 2009-01-22 19:18:00


Lire le texte complet

Extension du domaine de la lutte

Les choses se compliquent. Le pays Gwadloup est en mouvement. La classe politique traditionnelle et à la rue, car le peuple profond est dans la rue. Déjà trois jours que des milliers se retrouvent chaque jour et ont décidé de refaire leur pays. Il est temps de le comprendre,



Posté: 2009-01-22 11:00:00


Lire le texte complet

73 ou 74 Faux débat mais vraie entreprise de mystification…

MARTINIQUE. Fort de France mardi 20 janvier 2009 (caribcreole.com) – C’était il y a tout juste un mois, le congrès des élus martiniquais décidait de proposer que le « statut institutionnel de la Martinique évolue dans le cadre d’un régime législatif fondé sur l’article 74 de la Constitution française permettant l’accession à l’autonomie ». En s’accordant, Alfred Marie-Jeanne, Président de la Région et Claude Lise, Président du Conseil Général, avaient réussi à « marginaliser » le Parti Progressiste Martiniquais (PPM) de Letchimy, qui avait refusé ce vote, se retrouvent du coup, sur des positions guère éloignées, de celles de la Droite martiniquaise. Depuis le 18 décembre, le débat sur l’avenir institutionnel de Martinique est donc rouvert. En Guadeloupe, même, les présidents des « assemblées majeures  » V. Lurel et J. Gillot ont affirmé leur différence.
En Martinique, c’est le Parti Kominis pou Lendependans ek Sosyalism (PKLS) dissident du PCM qui prend position, il a adressé à la rédaction de Caribcreole.com son point de vue



Posté: 2009-01-20 12:05:00


Lire le texte complet

l’UPLG, fin prête pour le mouvement du 20 janvier

GUADELOUPE. Basse Terre, lundi 19 janvier 2009 (caribcreole.com) – L’Union Populaire pour la Libération de la Guadeloupe, (UPLG) est avec le PCG, Nonm, Alyans Nasyonal Gwadloup (ANG), Combat Ouvrier, l’une des organisations politiques, et anticolonialistes faisant partie du Collectif « Kont Pwofitasyon » qui a appelé à une mobilisation générale à partir du 20 janvier. Optimiste, son secrétaire national, Eric Desfontaines a répondu aux questions d’Emmanuel Broussillon.



Posté: 2009-01-19 12:15:00


Lire le texte complet