Chalus fixé sur son sort en septembre prochain

Le maire de Baie-Mahault est poursuivi pour « délits de favoritisme et d’ingérence ». Le Ministère public a requis contre Ary Chalus, une peine de six mois de prison avec sursis et 10 000€ d’amende dont 5 000 avec sursis. La décision a été mise en délibéré au 1er septembre prochain….


Author:…


Lire le texte complet