Comment financer le développement d’Haïti ?

Le président Jovenel Moïse n’en finit pas de faire des promesses coûteuses. Parmi les plus remarquables, on retrouve la relance agricole à travers la  » Caravane », l’électricité 24 heures sur 24 en 24 mois et la construction d’une route périphérique qui relie la ville de Gressier à celle de Cabaret. Ce dernier projet devrait coûter environ 500 millions de dollars américains, selon les estimations du président de la République lui-même. Celui-ci n’indique pas le coût du projet d’électrification ni celui de la relance agricole dans sa globalité. On sait vaguement que les deux premières escales de la  » Caravane » à l’Artibonite et dans le Grand Sud coûtent respectivement 197 millions et 3,5 milliards de gourdes. Une très grande disparité.

Source:: http://www.radiotelevisioncaraibes.com