Courant 24h sur 24 : faudra-t-il privatiser l’EDH ?

L’Électricité d’Haïti (EDH) constitue une source de préoccupation tant pour les dirigeants locaux que pour les bailleurs de fonds internationaux qui rechignent à subventionner le courant électrique. Les directeurs généraux se succèdent sans parvenir à y apporter des réponses concrètes à l’épineux problème d’accès à l’électricité à la majorité de la population. Évidemment, il s’agit d’un problème très complexe. La solution nécessitera une réflexion approfondie et une politique efficace. Au cours d’une conférence de presse en date du 14 juillet 2015, l’ex-gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH), Charles Castel, avait mentionné que le financement de l’État haïtien à l’EDH avait atteint un pic de 450 millions de dollars américains durant l’exercice fiscal 2013-2014. Ce montant devait aider à l’achat et à la production du courant électrique. À l’époque, il équivalait à 24 milliards de gourdes.

Source:: http://www.radiotelevisioncaraibes.com