Cuba, démission de Fidel Castro

La démocratie et l’alternance sont des mots éloignés de leur bouche. L’ère Castro a semblé sans fin jusqu’en juillet 2006 où un malaise intestinal le cloue au lit pendant 19 mois et le contraint à déléguer son commandement à son frère cadet Raoul Castro Ruz. Un arrangement bien familial pour s’assurer une sérénité dans la continuité des affaires. A 82 ans, le leader Maximo abdique et quitte la tête de son pays sans s’éloigner réellement du pouvoir, son souffle vital, son combat de tous les jours.