Cyclone Omar, vigilance rouge pour saint martin et saint Barth

L’ouragan OMAR de catégorie 1, actuellement en mer des Caraïbes, se dirige vers le nord-est. Il doit traverser l’arc antillais entre les îles du Nord et Porto-Rico à partir de ce mercredi soir, probablement en ouragan de catégorie 2.
Ce cyclone va engendrer une houle forte et dangereuse de sud-ouest puis ouest d’au moins 4 à 5m dans la nuit de mercredi à jeudi puis jeudi. l faut aussi s’attendre à des vents violents de sud-ouest puis ouest pouvant dépasser en moyenne les 100 km/h, et 120 à 150 km/h en rafales. La vitesse de ces vents sera progressivement affinée dans les bulletins ultérieurs, suivant
la trajectoire observée et prévue de l’ouragan.
Des pluies conséquentes sont également à craindre, dont les cumuls pourront dépasser les 100 à 200 mm (1 mm = 1 litre / m²).

Pour la Guadeloupe , Le risque de vents forts s’atténue sensiblement et les seuls effets cycloniques attendus seront donc les pluies et surout la houle sur les rivages concernés, même s’il semble que cette houle sera un peu moins
dévastatrice que celle de LENNY en 1999, car moins énergétique.
Ce cyclone va engendrer une houle de secteur Sud-ouest arrivant dans les heures prochaines ou en soirée et dépassant 2m50, voire 3m en fin de nuit. Cette houle sera sensible sur toutes les côtes exposées à cette direction et notamment celles de la Côte Sous-le-Vent entre Trois-Rivières et Deshaies, mais aussi celles des Saintes. Attention, plus atténuée, mais sensible tout de
même, la houle de Sud touchera aussi les rivages situés entre la pointe des chateaux à Gosier, et ceux de Marie-Galante.
Notre département ne devrait pas être touché par les vents forts, mais des rafales sous grains pourraient toutefois dépasser 80 km/h demain (Basse-Terre et Saintes les plus exposées).
Il faut encore s’attendre à de forts passages pluvieux la nuit prochaine et demain surtout, avec des cumuls parfois importants, arrivant sur des sols déjà très saturés.