Don de $25 millions de la BID à Haiti pour des projets routiers

La Banque interaméricaine de développement a annoncé le 23 octobre un don de $25 millions pour l’amélioration du réseau routier et l’entretien routier dans les départements du Sud-Est d’Haïti, où nombre de villes et villages sont d’un accès difficile par les moyens de transport terrestre.
Ce don fait partie d’un programme en quatre phases de la BID visant à fournir à Haïti $100 millions en vue de la réhabilitation des routes dans le sud de la péninsule. Un (…) – Spécial


La Banque interaméricaine de développement a annoncé le 23 octobre un don de $25 millions pour l’amélioration du réseau routier et l’entretien routier dans les départements du Sud-Est d’Haïti, où nombre de villes et villages sont d’un accès difficile par les moyens de transport terrestre.

Ce don fait partie d’un programme en quatre phases de la BID visant à fournir à Haïti $100 millions en vue de la réhabilitation des routes dans le sud de la péninsule. Un premier don de $25 millions, approuvé l’année dernière, sert déjà à financer plusieurs projets dans cette région. Le programme bénéficie aussi d’un don de CAD$75 millions octroyé par le Canada.

« La reconstruction du réseau routier national figure au premier rang des priorités du gouvernement haïtien, qui considère ces investissements comme étant fondamentaux pour stimuler le développement économique et social en reliant les communautés isolées au reste du pays », a déclaré le Représentant de la BID à Haïti, M. Philippe Dewez.

Le nouveau don servira surtout à la réfection de 22 km de routes principales et 45 km de routes rurales, ainsi qu’à l’amélioration du revêtement et du drainage aux points d’intersection urbains dans les départements de la Grande Anse, de Nippes et du Sud. Des ressources seront dégagées pour la construction de ponts sur le tronçon allant de Gros- Morne à Port-de-Paix, sur la côte située au Nord de Haïti.

Dans le cadre du programme, les services départementaux du Sud-Ouest du ministère des Travaux publics, des Transports et des Télécommunications recevront une aide afin de leur permettre d’acheter des outillages et des matériels, et de former leur personnel à la supervision des travaux d’entretien routier exécutés par les entreprises et microenterprises locales.

Le transport est un des principaux secteurs dans lesquels la BID intervient à Haïti, en dehors de l’agriculture, de l’eau et l’assainissement, de l’éducation, de la santé et de la modernisation de l’État.

Source : Banque interaméricaine de développement (BID)


Posté: 2008-10-31 20:24:50


Lire le texte complet