Du Chlordécone dans les lasagnes ? Ah non, dans les bananes

Je méconnais les règles de la physique médiatique, mais assurément elles existent. Comment expliquer sinon, que certaines nouvelles pèsent des tonnes et que d’autres pèsent moins qu’une plume ? Pourquoi par exemple, un tel engouement des rédactions sur « la crise des lasagnes de cheval »… Articles en rapport A tous ceux qui croient que Picard fabrique ses plats… Agriculture : à un cheveu du …


Author:…


Lire le texte complet