Evasion d’Antonio Ferrara : une Guadeloupéenne était dans le mirador

Le procès du braqueur multirécidiviste s’est ouvert hier jeudi, à la Cour d’Assises de Paris. Il sera jugé pour son évasion de la Maison d’arrêt de Fresnes, le 12 mars 2003. Ce coup de force avait fait plusieurs blessés, dont une Guadeloupéenne, gardienne de prison. Antonio Ferrara encourt la réclusion criminelle à perpétuité….



Posté: 2008-10-03 06:03:00


Lire le texte complet