France-Antilles dans la dèche ?

Le Canard Enchaîné du 26 mai 2010 raconte les turpitudes du groupe GHM, propriétaire de France-Antilles. En page 2, l’hebdomadaire satirique présente les comptes inquiétants du groupe Hersant Médias.

Bien que possédant des stations télé et radio locales (Trace FM Guadeloupe et Martinique en font partie), ce trust possède une pléthore de titres régionaux ; et Outre-Mer une ribambelle de journaux : Les Nouvelles-Calédoniennes, la dépêche de Tahiti, les Nouvelles de Tahiti, le journal de l’Ile (Réunion), France-Antilles et France-Guyane. Sans oublier les feuilles d’annonces gratuites tels ParuVendu.

Au 31 décembre dernier, GHM présentait une dette abyssale de 215 909 000 euros. Le groupe se serait fragilisé en mettant la main sur La Provence et des journaux de la Côte d’azur. Les actionnaires, membres de la famille Hersant (exilés fiscaux pour la plupart se moque le Canard) ne veulent pas investir davantage. Et aucun financier extérieur n’est assez motivé pour y placer quelques euros …

Lire le texte complet