François Bayrou, récit d’une « rupture historique »

En disant qu’il votera pour M. Hollande au second tour de l’élection présidentielle, M. Bayrou poursuit, en franchissant un grand pas, la mutation qu’il avait commencée en 2007.



Lire le texte complet