Grand-ravine : Ne nous leurrons pas

Les évènements malheureux qui ont conduit à la mort de plusieurs personnes dont des policiers à Grand-ravine ce début de semaine ne peuvent laisser indifférent l’opinion publique ni les responsables politiques dans la mesure où ils mettent à nu le manque de professionnalisme de l’institution policière qui peine à marcher sur deux pieds malgré ses 22 ans.

Source:: http://www.radiotelevisioncaraibes.com