Haiti augmentation des kidnapping

Lors de la visite du président brésilien, Luiz Inacio Lula da Sitva, mercredi 28 mai, en Haïti, le président haïtien, René Préval, a invité le Brésil à engager sur place d’avantage de forces de police. Le Brésil dirige la force du maintien de la paix de l’ONU qui compte 9 OOO « casques Bleus », dont 1200 Brésiliens. Cette présence de l’ONU, en place depuis l’éviction d’Aristide en 2004, est composée de soldats, mais aussi de policiers et
d’ingénieurs. Le renfort d’hommes (exclusivement des policiers) réclamé par le président Préval doit servir à lutter contre la montée en nombre de ces kidnapping.