Jacques Tardi refuse la Légion d’honneur

« On n’est pas forcément content d’être reconnu par des gens qu’on n’estime pas », écrit l’auteur de bandes dessinées qui « refuse avec la plus grande fermeté » la décoration qui lui a été attribuée le 1er janvier.



Lire le texte complet