Jouer aux pauvres, une insulte pour Haïti

L'enfer est pavé de bonnes intentions. Matthews Jones est un jeune étudiant américain qui, ému par la situation en Haïti, a voulu «faire quelque chose». Donner? Partir avec une organisation humanitaire? Non. Il a choisi, avec trois autres camarades, de «vivre comme un pauvre», avec un dollar par jour en …


Author:…


Lire le texte complet