La Banque Mondiale accorde un prêt de 25 millions de dollars à Haïti

Des fonds supplémentaires qui doivent permettre de faire face aux dégâts des dernières intempéries, déclare le président de la BM, Robert Zoellick, attendu à Port-au-Prince à la fin du mois
jeudi 9 octobre 2008,
Radio Kiskeya
Le président de la Banque Mondiale (BM), Robert Zoellick, a annoncé jeudi le déblocage de 25 millions de dollars en faveur d’Haïti sous forme de prêt d’urgence destiné à la reconstruction du pays sévèrement touché en août et en septembre par des cyclones en cascade.
Selon un communiqué de l’institution financière internationale rendu public à Washington, ces fonds additionnels doivent servir à reconstruire des ponts et des bâtiments publics détruits ou endommagés. Ils viennent s’ajouter à des programmes en cours d’exécution.
« La communauté internationale doit faire face au défi et soutenir les efforts des autorités haïtiennes et de la population », a affirmé M. Zoellick qui doit effectuer une visite en Haïti à la fin du mois.
Le communiqué rappelle que depuis 2005, la Banque Mondiale a fourni à Haïti une aide de 230 millions de dollars, dont 10 millions consacrés à la lutte contre les effets de la hausse galopante des prix alimentaires. Cette poussée inflationniste et le déclin du pouvoir d’achat de la majorité de la population ont été à l’origine d’émeutes de la faim meurtrières, en avril dernier.
Outre les importantes pertes matérielles enregistrées, le passage successif des tempêtes tropicales et ouragans Fay, Gustav, Hanna et Ike a fait plus d’un millier de morts et disparus et près d’un million de sinistrés, indique le dernier bilan provisoire de la protection civile haïtienne. spp/Radio Kiskeya
http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article5312


Des fonds supplémentaires qui doivent permettre de faire face aux dégâts des dernières intempéries, déclare le président de la BM, Robert Zoellick, attendu à Port-au-Prince à la fin du mois
jeudi 9 octobre 2008,
Radio Kiskeya
Le président de la Banque Mondiale (BM), Robert Zoellick, a annoncé jeudi le déblocage de 25 millions de dollars en faveur d’Haïti sous forme de prêt d’urgence destiné à la reconstruction du pays sévèrement touché en août et en septembre par des cyclones en cascade.
Selon un communiqué de l’institution financière internationale rendu public à Washington, ces fonds additionnels doivent servir à reconstruire des ponts et des bâtiments publics détruits ou endommagés. Ils viennent s’ajouter à des programmes en cours d’exécution.
« La communauté internationale doit faire face au défi et soutenir les efforts des autorités haïtiennes et de la population », a affirmé M. Zoellick qui doit effectuer une visite en Haïti à la fin du mois.
Le communiqué rappelle que depuis 2005, la Banque Mondiale a fourni à Haïti une aide de 230 millions de dollars, dont 10 millions consacrés à la lutte contre les effets de la hausse galopante des prix alimentaires. Cette poussée inflationniste et le déclin du pouvoir d’achat de la majorité de la population ont été à l’origine d’émeutes de la faim meurtrières, en avril dernier.
Outre les importantes pertes matérielles enregistrées, le passage successif des tempêtes tropicales et ouragans Fay, Gustav, Hanna et Ike a fait plus d’un millier de morts et disparus et près d’un million de sinistrés, indique le dernier bilan provisoire de la protection civile haïtienne. spp/Radio Kiskeya
http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article5312
Posté: 2008-10-10 19:13:00


Lire le texte complet