La Caraïbe rend hommage à Aimé Césaire

SALUT UNANIME DE LA CARAÏBE LITTÉRAIRE

Comme beaucoup d’intellectuels de la Caraïbe , Aimé Césaire était passionné par la redéfinition de l’identité noire.

Aujourd’hui, une nouvelle génération d’écrivains caribéens, dont les libertés d’expression et de réflexion peuvent être en

partie attribuées à l’impact de ses écrits, lui a rendu un vibrant hommage…

Nicholas Laughlin, d’origine trinidadienne et éditeur du « Caribbean Review of Books » cite, sur son blog, un passage du «

Mémorandum sur ma Martinique» d’Aimé Césaire.

L’écrivain et poète jamaïcain Geoffrey Philp a, quant à lui, rédigé un court essai, le lendemain de la mort du poète

martiniquais , qu’il a mis en ligne sur son blog. Il y salue le courage et l’impact du travail d’Aimé Césaire ressenti bien

au-delà de la Caraïbe.

Il y fait également part de son énorme respect pour Aimé Césaire, pour ses prises de position féroces contre le

colonialisme britannique, espagnol, hollandais et français. Il conclut en disant : « si le but de n’importe quelle vie est

la liberté, alors Césaire était une lumière ».

(source la gazette des caraibes )