La consommation des pays riches met en péril un tiers des espèces vulnérables

Dans des pays comme Madagascar, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Sri Lanka et le Honduras, la production à l’export est responsable pour 50 à 60 % de la perte de biodiversité.



Lire le texte complet