La France salue le renouvellement du mandat de la MINUSTAH

Paris souhaite la signature prochaine par Haïti de l’Accord de Partenariat Economique entre l’UE et les ACP

jeudi 16 octobre 2008,

Radio Kiskeya

La France a salué l’adoption à l’unanimité, le 14 octobre dernier, de la résolution 1840 du Conseil de sécurité renouvelant pour une durée d’un an le mandat de la Mission des Nations unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH), informe jeudi un communiqué de l’Ambassade de France à Port-au-Prince, citant le Ministère français des Affaires étrangères.

La France fournit un contingent de police à la MINUSTAH et apporte son soutien à l’action de la mission en développant avec Haïti des programmes de coopération, notamment en matière de police et de justice, souligne le communiqué.

Sur un autre au plan, suite au refus d’Haïti et de Guyana de signer mercredi à la Jamaïque l’Accord de Partenariat Economique (APE) avec l’Union européenne, le Ministère français des Affaires étrangères a souhaité la poursuite des contacts entre ces deux pays et la Commission européenne afin qu’ils ratifient à leur tour le document. Il s’agit d’un accord qui « contribuera au développement et à l’intégration régionale dans les Caraïbes », indique le communqié de l’Ambassade de France..

La France se réjouit de la signature de l’accord entre l’Union européenne et 13 états membres du Cariforum, en l’occurrence, Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Barbade, Belize, La Dominique, Grenade, Jamaïque, Saint-Christophe-et-Nièvès, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-Grenadines, Suriname, Trinité-et-Tobago et la République Dominicaine. L’accord avait été paraphé en décembre 2007.

L’accord permet de consolider le système de préférences commerciales et la relation privilégiée entre l’Union européenne et les pays ACP, réunis dans le Cariforum, tout en les mettant en conformité avec les règles de l’OMC.

Une mobilisation des organisations du secteur des mouvements sociaux haïtiens contre les APE a culminé mercredi avec un sit-in de plusieurs militants de ces organisations devant le Palais national, siège de la Présidence haïtienne. [jmd/RK]

http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article5335


Paris souhaite la signature prochaine par Haïti de l’Accord de Partenariat Economique entre l’UE et les ACP

jeudi 16 octobre 2008,

Radio Kiskeya

La France a salué l’adoption à l’unanimité, le 14 octobre dernier, de la résolution 1840 du Conseil de sécurité renouvelant pour une durée d’un an le mandat de la Mission des Nations unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH), informe jeudi un communiqué de l’Ambassade de France à Port-au-Prince, citant le Ministère français des Affaires étrangères.

La France fournit un contingent de police à la MINUSTAH et apporte son soutien à l’action de la mission en développant avec Haïti des programmes de coopération, notamment en matière de police et de justice, souligne le communiqué.

Sur un autre au plan, suite au refus d’Haïti et de Guyana de signer mercredi à la Jamaïque l’Accord de Partenariat Economique (APE) avec l’Union européenne, le Ministère français des Affaires étrangères a souhaité la poursuite des contacts entre ces deux pays et la Commission européenne afin qu’ils ratifient à leur tour le document. Il s’agit d’un accord qui « contribuera au développement et à l’intégration régionale dans les Caraïbes », indique le communqié de l’Ambassade de France..

La France se réjouit de la signature de l’accord entre l’Union européenne et 13 états membres du Cariforum, en l’occurrence, Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Barbade, Belize, La Dominique, Grenade, Jamaïque, Saint-Christophe-et-Nièvès, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-Grenadines, Suriname, Trinité-et-Tobago et la République Dominicaine. L’accord avait été paraphé en décembre 2007.

L’accord permet de consolider le système de préférences commerciales et la relation privilégiée entre l’Union européenne et les pays ACP, réunis dans le Cariforum, tout en les mettant en conformité avec les règles de l’OMC.

Une mobilisation des organisations du secteur des mouvements sociaux haïtiens contre les APE a culminé mercredi avec un sit-in de plusieurs militants de ces organisations devant le Palais national, siège de la Présidence haïtienne. [jmd/RK]

http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article5335


Posté: 2008-10-16 23:56:00


Lire le texte complet