La polémique repart sur la « vraie » valeur de Facebook

La fin du « devoir de réserve » des analystes financiers laisse apparaître des avis mitigés sur les perspectives du réseau social. Morgan Stanley estime que l’action ne vaudra pas plus dans un an que lors de son entrée en Bourse.



Lire le texte complet