La testostérone, hormone de l’honnêteté

Il serait intéressant d’avoir l’avis de Lance Armstrong sur cette étude. Selon des chercheurs de l’université de Bonn, l’administration de testostérone, hormone mâle par excellence, réduirait la propension à mentir chez l’homme.



Lire le texte complet