Le Chef de l’ Armée et le directeur du service Migration se trouvent à Neiba à cause des incidents avec des haïtiens ;

il y a 450 haïtiens sous protection – il Y A TROIS MORTS
SAINT-DOMINGUE. – 450 citoyens haïtiens sont gardés sous haute protection de le l’arméee nationale la Forteresse Cambronal de Neiba, pour échapper des menaces et des persécutions perpétrées par des dominicains, échauffés par l’incident produit ce lundi durant lesquels trois personnes ont trouvé la mort.
Dans la région se trouvent donc le chef de l’armée nationale, le Major général, Joaquin Virgilio Pérez Félix et le directeur du service de Migration, Major général José Aníbal Sans Jiminián, qui se sont rendus sur les lieux pour être au cœur de la solution du problème qui a commencé après les incidents ou ont perdu la vie deux haïtiens et un dominicain. Pérez Felix a déclaré au journal Listin Diario que tout est contrôlé et comme une partie de la mesure pour restituer la tranquillité à la zone il a donné l’ordre de pourvoir au logement des 450 haïtiens à l’intérieur de l’enceinte militaire de la zone et que tant qu’ils seront ici il seront nourris et protégés.
Deux haïtiens sont morts des mains de dominicains dans des confrontations violentes avec des bâtons et des pierres dans plusieurs quartiers de Neiba, qui se sont produite après qu’un immigrant aurait assassiné un ressortissant apparemment pour lui voler une motocyclette.
Deux des victimes ont été identifiées comme julio César Díaz (dominicain) et Manuel Jenis (haïtien).
Auteur: Víctor Mañana- 10/28/2008

http://www.listin.com.do/app/article.aspx?id=79040
Traduction JLJ pour HCYN


il y a 450 haïtiens sous protection – il Y A TROIS MORTS
SAINT-DOMINGUE. – 450 citoyens haïtiens sont gardés sous haute protection de le l’arméee nationale la Forteresse Cambronal de Neiba, pour échapper des menaces et des persécutions perpétrées par des dominicains, échauffés par l’incident produit ce lundi durant lesquels trois personnes ont trouvé la mort.
Dans la région se trouvent donc le chef de l’armée nationale, le Major général, Joaquin Virgilio Pérez Félix et le directeur du service de Migration, Major général José Aníbal Sans Jiminián, qui se sont rendus sur les lieux pour être au cœur de la solution du problème qui a commencé après les incidents ou ont perdu la vie deux haïtiens et un dominicain. Pérez Felix a déclaré au journal Listin Diario que tout est contrôlé et comme une partie de la mesure pour restituer la tranquillité à la zone il a donné l’ordre de pourvoir au logement des 450 haïtiens à l’intérieur de l’enceinte militaire de la zone et que tant qu’ils seront ici il seront nourris et protégés.
Deux haïtiens sont morts des mains de dominicains dans des confrontations violentes avec des bâtons et des pierres dans plusieurs quartiers de Neiba, qui se sont produite après qu’un immigrant aurait assassiné un ressortissant apparemment pour lui voler une motocyclette.
Deux des victimes ont été identifiées comme julio César Díaz (dominicain) et Manuel Jenis (haïtien).
Auteur: Víctor Mañana- 10/28/2008

http://www.listin.com.do/app/article.aspx?id=79040
Traduction JLJ pour HCYN
Posté: 2008-10-29 01:00:00


Lire le texte complet