Le climat des affaires reste dégradé en janvier en France

Le ministre de l’économie et des finances, Pierre Moscovici, a reconnu que le mauvais état de la zone euro avait des conséquences sur l’économie française. C’est un premier pas, alors que l’Insee note une nouvelle et forte dégradation du climat des affaires dans l’industrie en janvier.



Lire le texte complet