Le désarroi d’un père face à « l’inertie de la gendarmerie »

Le 3 septembre dernier, le fils de Camille Jean-Zéphirin se faisait agresser en plein jour dans les rues du Vert-Pré. A ce jour, les agresseurs reconnus courent toujours et n’ont jamais été inquiétés par la gendarmerie…



Posté: 2008-09-26 06:00:00


Lire le texte complet