Le Premier ministre en visite d’évaluation dans le Sud

Michèle Pierre-Louis s’engage à répondre aux besoins des populations sinistrées
Mercredi 24 septembre 2008
Radio Kiskeya
Le Premier ministre Michèle Pierre-Louis a promis mercredi l’aide gouvernementale aux populations sinistrées du département du Sud lors d’une nouvelle tournée d’évaluation post-cyclonique l’ayant conduite notamment aux Cayes (196 km au sud de Port-au-Prince).
Le chef du gouvernement qui s’est rendu compte personnellement de l’étendue des dégâts a déclaré vouloir faire « tout ce qui est en son pouvoir » pour améliorer le sort des victimes de la région où la tempête tropicale Gustav avait laissé un lourd bilan au milieu du mois d’août.
Rappelant qu’un programme d’urgence d’un montant de 200 millions de dollars américains serait rapidement opérationnel, Michèle Pierre-Louis a fait savoir que le gouvernement ne saurait rester indifférent vis-à-vis du désespoir de la population.
Se trouvaient notamment aux côtés du Premier ministre, les ministres de la santé, Alex Larsen, des travaux publics, Jacques Gabriel, de l’agriculture, Joanas Gué, de l’intérieur, Paul Antoine Bien-Aimé ainsi que quatre Députés du département.
La délégation a regagné la capitale dans l’après-midi.
Lors de deux déplacements précédents, Mme Pierre-Louis s’était rendue successivement aux Gonaïves et à Ennery, deux villes de l’Artibonite (nord) extrêmement touchées par le passage des cyclones Hanna et Ike, au début du mois.
Ces intempéries en cascade ont fait au moins 426 morts, 69 disparus et plus de 800.000 sinistrés à travers le pays. spp/Radio Kiskeya
http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article5291


Michèle Pierre-Louis s’engage à répondre aux besoins des populations sinistrées
Mercredi 24 septembre 2008
Radio Kiskeya
Le Premier ministre Michèle Pierre-Louis a promis mercredi l’aide gouvernementale aux populations sinistrées du département du Sud lors d’une nouvelle tournée d’évaluation post-cyclonique l’ayant conduite notamment aux Cayes (196 km au sud de Port-au-Prince).
Le chef du gouvernement qui s’est rendu compte personnellement de l’étendue des dégâts a déclaré vouloir faire « tout ce qui est en son pouvoir » pour améliorer le sort des victimes de la région où la tempête tropicale Gustav avait laissé un lourd bilan au milieu du mois d’août.
Rappelant qu’un programme d’urgence d’un montant de 200 millions de dollars américains serait rapidement opérationnel, Michèle Pierre-Louis a fait savoir que le gouvernement ne saurait rester indifférent vis-à-vis du désespoir de la population.
Se trouvaient notamment aux côtés du Premier ministre, les ministres de la santé, Alex Larsen, des travaux publics, Jacques Gabriel, de l’agriculture, Joanas Gué, de l’intérieur, Paul Antoine Bien-Aimé ainsi que quatre Députés du département.
La délégation a regagné la capitale dans l’après-midi.
Lors de deux déplacements précédents, Mme Pierre-Louis s’était rendue successivement aux Gonaïves et à Ennery, deux villes de l’Artibonite (nord) extrêmement touchées par le passage des cyclones Hanna et Ike, au début du mois.
Ces intempéries en cascade ont fait au moins 426 morts, 69 disparus et plus de 800.000 sinistrés à travers le pays. spp/Radio Kiskeya
http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article5291
Posté: 2008-09-25 22:32:00


Lire le texte complet