Lever de boucliers : Le projet budgétaire Outre-mer vivement critiqué

Victorin Lurel, secrétaire national PS à l'Outre-mer, juge les mesures présentées dans le projet de budget 2009 les plus défavorables aux Outre-Mer, notamment le plafonnement des niches fiscales qui va pénaliser l'économie ultra-marine à hauteur de plusieurs millions d'euros. Le plafonnement des niches fiscales va conduire à une diminution de 150 à 200 millions d'euros de l'investissement dans les outremers . Par ailleurs, l'instauration d'une dégressivité linéaire des charges sociales alourdira de plus de 100 millions d'euros les charges des entreprises dans les secteurs porteurs d'avenir , assure-t-il. Une inquiétude partagée par les socioprofessionnels locaux qui redoutent que ces dispositions ne fragilisent davantage l’économie de l’archipel. Colette Koury, présidente de la CCI de Pointe-à-Pitre, s’inquiète d’un recul, voire d’un arrêt des investissements extérieurs face à ce plafonnement : Sans investissements, c’est la mort de l’économie guadeloupéenne MB



Posté: 2008-10-10 11:17:56


Lire le texte complet