«L’homme guadeloupéen:volage, irresponsable, alcoolique,macho…»

MONTREAL, Canada, 2 octobre 2008 (CaribCreole1.com) : Le caractère subversif de la femme antillaise dans un contexte postcolonial est un ouvrage qui fera date.
Emeline Pierre, son auteure, est une jeune universitaire guadeloupéenne installée depuis quelques années à Montréal, où elle a obtenu une maîtrise en enseignement du français, ainsi qu’un DEA en études littéraires. Emeline Pierre a voulu , par une analyse à la fois minutieuse et pertinente de deux romans, Melody de faubourgs de Lucie Julia et La grande drive des esprits de Gisèle Pineau, nous révéler la véritable condition de la femme guadeloupéenne. Adieu donc au mythe récurrent de la femme potomitan. Mais Emeline Pierre va beaucoup plus loin. Elle a en effet produit un ouvrage qui dépasse la simple analyse littéraire, car au delà du problème de la femme, c’est celui d’une Guadeloupe postcoloniale qui est aussi traité. Son livre est littéralement «subversif», donc très politique. A lire d’urgence.



Posté: 2008-10-02 16:00:00


Lire le texte complet