Misère et désespoir à Port-au-Prince

Le puissant séisme qui a ravagé Port-au-Prince, la capitale haïtienne, le 12 janvier, a fait plus de 220 000 morts, et provoqué un vaste élan de solidarité internationale. Cependant, des milliers de survivants ne bénéficient pas toujours de l’aide nécessaire à leur survie, et l’approche de la saison des pluies fait craindre une complication de leur situation. Sociologue et juriste consultant pour une coalition d’associations de défense des droits de l’Homme, Maxaint Jean-Baptiste vit à Port-au-Prince. Il a tout perdu lors du tremblement de terre, mais continue de suivre l’évolution de la situation. Pour Afrik.com, il fait le point.


Author:René Dassié


Lire le texte complet