Pour Moody’s, le triple A de la France reste sous pression

La dette française est considérée avec méfiance sur le marché obligataire, visée par les craintes de contagion de la crise de la dette en zone euro qui semble n’épargner que l’Allemagne.



Lire le texte complet