Rapport hebdomadaire de l’OCHA sur la situation post-cyclonique en Haïti

Contexte
La rentrée scolaire (6 octobre) paraît problématique du fait que certaines écoles (Lycée Jacques Roumain (Ouest), Ecole Nationale Dumarsais Estimé, Ecole espoir de Tiburon, Ecole Saint Jean baptiste (Sud), servent encore de centre d’hébergement. Le 18 septembre à Jacmel dans le Sud-est, la Mairie et la Délégation Départementale ont délogé plus de 30 familles hébergées à l’École de Droit et des Sciences Économiques de Jacmel. Cette décision a été jugée injuste par les familles qui (…) – Spécial


Contexte

La rentrée scolaire (6 octobre) paraît problématique du fait que certaines écoles (Lycée Jacques Roumain (Ouest), Ecole Nationale Dumarsais Estimé, Ecole espoir de Tiburon, Ecole Saint Jean baptiste (Sud), servent encore de centre d’hébergement. Le 18 septembre à Jacmel dans le Sud-est, la Mairie et la Délégation Départementale ont délogé plus de 30 familles hébergées à l’École de Droit et des Sciences Économiques de Jacmel. Cette décision a été jugée injuste par les familles qui viennent des zones sévèrement frappées (Siloé, Portail La Gosseline, Lacrobat, Bas des Orangers). Aucun abri temporaire alternatif n’a été identifié. Au Nord-Ouest, la population est très inquiète car, en plus des énormes pertes agricoles, le passage de Gustav, Hanna et Ike a endommagé 41 écoles dans les communes de Jean Rabel (8 écoles), Ile de la Tortue (16 écoles) Bassin Bleu (2 écoles) et Saint-Louis du Nord (15 écoles). Selon les maires, ces écoles ont enregistré des pertes énormes de matériels de travail. La population attend toujours que le Gouvernement débloque un fonds spécial pour la réhabilitation des écoles.

Le 2 octobre, la population de Marigot (Sud-Est) a manifesté contre la mauvaise gestion de la part du Maire des 500 milles gourdes décaissées par le trésor public pour secourir les communes victimes des dernières intempéries. Selon les radios locales, l’intervention de la Police a occasionné 2 blessés par balle parmi les manifestants.

Gestion des risques et désastres

Le 29 septembre dans les Nippes, le FNUAP, à travers le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits de la Femme (MCFDF), a envoyé 800 kits d’hygiène à sa représentation dans le Département pour les femmes victimes lors des dernières intempéries. Le 2 octobre, le Délégué Départemental affirme avoir reçu jusqu’à date la somme de 1 324 235 Gourdes du Gouvernement. De cette somme, 849 235 Gourdes été utilisées pour la gestion des abris provisoires du Centre des Opérations d’Urgence du Département et ceux des Communes et pour faciliter les interventions du Système National d’Eau Potable (SNEP) et des Travaux Publics, etc. Les autorités des Nippes sont à court de ressources pour continuer la prise en charge des familles hébergées. Ces dernières reçoivent un appui psychosocial du MCFDF, du Ministère des Affaires Sociales et de la FOSREF. Le 2 octobre, pour la fermeture des abris provisoires, le CDRDG a réquisitionné 2 677 000 Gourdes de la DPC au niveau central pour appuyer les familles qui ont eu leurs maisons détruites (33), sévèrement endommagées (54), inondées (18 à Savane-Ouest) et pour l’acquisition de kits scolaires pour les 272 enfants de 5 à 16 ans recensés dans les abris.

Le 29 Septembre dans le Sud, une délégation composée de la DPC, Terre des Hommes et OPS/OMS a visité le Comité Communal de Gestion des Risques et Désastres (CCGRD) de Tiburon. La délégation a remis au CCGRD des kits médicaux et des purificateurs d’eau. Selon la DPC, des personnes qui n’ont pas été affectées par les intempéries, mais qui sont à la recherche de nourritures, occupent encore les abris.

Le 30 septembre dans l’Artibonite, pour renforcer le CDGRD, une équipe de 80 volontaires scouts du Nord ont visité Gonaïves en vue de participer à l’assainissement (curage, canalisation, etc.) de la ville. MINUSTAH/CHIBAT a assuré leur transport.

Le 29 septembre dans le Centre, le CDGRD, la Mairie de Hinche et Rotary Club se sont réunis pour élaborer un plan de fermeture des 27 tentes à Hinche où vivent 60 familles sinistrées. Selon le plan, les tentes devraient être fermées le 03 octobre et chaque chef de famille recevrait une enveloppe de 5 000 Gourdes du CDGRD, 750 Gourdes du Rotary Club pour la location d’une maison, 1 kit alimentaire (riz, haricot, huile de cuisine, etc.) de la World Vision et de la CARITAS, et 1 autre kit alimentaire de la Mairie de Hinche et de la Croix Rouge Haïtienne.

Le 2 octobre dans le Nord, la rencontre mensuelle du CDGRD a eu lieu. Les participants (partenaires étatiques et non étatiques) ont discuté sur le bilan des réponses d’assistance apportées aux communes les plus affectées dont Pilate et sur la qualité des réponses à donner. Le coordonnateur technique du CDGRD a fait savoir que Food For the Poor, PAM et CARITAS ont distribué des nourritures aux familles sinistrées des communes de Plaisance, de Pilate et de Borgne comme étant les plus affectées par Hanna et Ike. Il a aussi rapporté que la chambre de commerce du Nord est en train de collecter des fonds à l’intention des victimes de Pilate et de Plaisance. CARITAS a distribué aux 70 familles déplacées des Gonaïves et refugiées chez des parents et amis, des kits alimentaires pour 15 jours (riz, haricot, huile de cuisine, farine, etc.) et CHF leur a fourni des kits d’hygiène. La prochaine rencontre est fixée pour le 6 novembre 2008.

Pendant les 3 dernières semaines dans le Nord-Ouest, le PAM en partenariat avec l’Action Agro- Allemande (AAA) a assisté plus de 1 000 personnes via un projet vivres contre travail en vue d’assainir (canalisation, curage, etc.) la ville du Mole Saint Nicolas, le centre ville de Mare Rouge, et réhabiliter (désenclavement) plusieurs tronçons de routes dans la commune du Mole Saint et Baie de Henne.

Au niveau sanitaire, huit centres de santé ont subi des dégâts mineurs (toitures) par les 4 dernières intempéries. L’ensemble des communes a été évalué par ACF, MDM France, MSF France ou MSF Hollande. Le secteur ouest (Bombardopolis, Môle St Nicolas et Jean Rabel) a bénéficié du support d’Initiative Développement (ID). L’OMS a délivré 2 kits de 10 000 médicaments (Môle et Port-de-Paix) et du gazole à Port-de-Paix. Enfin le FNUAP a permis le renfort en personnels nationaux de l’hôpital de Port-de-Paix (anesthésistes et sages femmes). Aucune épidémie n’est attestée ; en revanche l’état nutritionnel général de la population inquiète. De nouvelles missions d’évaluation nutritionnelle sont prévues en octobre (ACF, ID, MSF France).

Le 30 septembre et le 1er octobre dans le Nord-Ouest (Môle Saint Nicolas, Bassin Bleu) et l’Artibonite (Terre Neuve, Anse Rouge, Saint Michel), une Mission d’évaluation sectorielle, composée de HDCS, OCHA, PAM, Croix Rouge Espagnole, Oxfam, UNICEF, et OIM a visité les communes les plus vulnérables. La mission a évalué chacune des communes au niveau : Santé, Agriculture, Eau Potable, Assainissement, Infrastructure, et Abris Provisoires. Elle a identifié les zones d’intervention sur le plan humanitaire. Un rapport consolidé, préparé par OCHA, sera diffusé à la communauté humanitaire.

Agriculture

Dans les Nippes, la Direction Départementale de l’Agriculture dispose des semences (7 tonnes de haricots et 122 kg de maraîchères) qui seront distribuées aux paysans qui ont eu leurs plantations détruites par Fay, Gustav, Hanna et Ike.

Education

Le 24 septembre à Port-de-Paix (Nord-Ouest), la présidente de Junior Chamber International Haïti (JCI-Haïti) a rencontré 5 directeurs d’école en vue de coordonner l’exécution d’un projet d’assistance scolaire qui sera financé par des fonds provenant du personnel national et international de la MINUSTAH. L’assistance à ces écoles publiques consistera en couverture des frais scolaires, de cantine et en l’achat des matériels didactiques pour les élèves.

Infrastructure

Le 22 septembre au Cap-Haïtien (Nord), l’OIM et la Société d’Appui à la Gestion de l’Environnement (SAGE) ont démarré la deuxième phase du projet d’aménagement de la Place Carénage. Ce projet de 2 mois, financé à un montant de 807 915 Gourdes par USAID, prendra fin le 22 novembre. Le projet compte 88 bénéficiaires directs dont 30% de femmes.

Dans le Nord-Ouest, le passage de Gustav, Hanna et Ike a détruit 43 grands bateaux en bois, 134 grands voiliers, 104 petits voiliers, 25 chaloupes et endommagé le quai de Port-de-Paix. Depuis ces pertes, le prix du transport a doublé, la population utilise beaucoup le transport maritime, vu que 8 sur 10 communes du Département sont côtières. Les communes du Bas Nord-Ouest (Jean Rabel, Mole Saint-Nicolas, Bombardopolis et Baie de Henne) sont difficilement accessibles en voiture 4 x4. Les 3 sections communales de Port-de-Paix (7e Bas des Moustiques, 8e Marothière, 6e Paulin Lacorne) sont strictement inaccessibles en voiture 4X4. Les 2 sections communales de Bassin Bleu (2e Carreau Dathy, 3e Haut Moustiques) sont inaccessibles á cause des crues des 3 rivières et du mauvais état des routes.

Santé

Du 5 au 9 septembre dans le Nord-Ouest, la MINUSTAH a fait un don de 17 000 litres de gasoil à Hôpital Immaculée de Port de Paix pour assurer son fonctionnement.

Eau et Assainissement

Le 28 septembre à Jacmel (Sud-Est), 20 membres du Mouvement Pastoral des Jeunes de l’Eglise Catholique ont nettoyé des rues du centre la ville. La Mairie et la Société Civile ont fourni les outils et des camions pour curer des canaux et enlever la boue qui encombrait les rues depuis le passage de Gustav, Hanna et Ike.

Aide et sécurité alimentaire

Le 2 octobre à Béthel et Campement Ike, 2 localités de Cabaret (Ouest), avec le support du CDGRD et la Mairie de Cabaret, la Fondation REBO a distribué 400 caisses d’eau et 400 kits alimentaires (pain, mamba, lait, raisin) à près de 200 familles hébergées. Chaque famille a reçu 1 kit pour un jour. MINUSTAH a sécurisé les opérations de distribution.

Du 25 au 26 septembre au Sud-est, en partenariat avec l’OIM, Project Concern International (PCI) a distribué 1 500 couvertures, 240 prélats, des linges, des kits de nourriture (riz, spaghetti, eau, soda) à 200 familles des localités de Savane Dubois, Guillaumont (Marigot) et Dame Marie (Cayes Jacmel). Ce sont des communautés côtières à accès difficile par voie terrestre qui ont reçu les premiers secours depuis le passage des cyclones. Selon la représentante du PCI, des cas de diarrhée dus aux conditions d’hygiène et de l’eau sont recensés. Les femmes enceintes n’ont pas accès aux services de santé. Le 27 septembre, le Maire de Jacmel, avec le support de USAID et de la Société Civile, a distribué 650 Kits de produits alimentaires (riz, huile de cuisine, farine) à plus de 700 personnes venues des 11 sections communales de Jacmel.

Le 26 septembre dans le Nord, Food For the Poor a distribué 351 kits alimentaires (contenant par kit, 4 marmites de riz, 2 marmites d’haricots, 6 saucissons, 1 marmite de pois préparé et 1 gallon de jus) à près de 350 familles sinistrées dans la commune de Pilate (Gobert, Ravine Trompète et le centre ville). L’ONG a aussi distribué à ces familles 190 paires de bottes et des laines. MINUSTAH a fourni un appui logistique pour le transport des kits.

Le 26 septembre à Fort Liberté (Nord-Est), le PAM a délivré de la nourriture pour 212 détenus à la Prison civile. Le transport des aliments a été assuré par la MINUSTAH.

Coordination de Développement

Le 26 Septembre, la rencontre de la Table de Concertation Départementale du Nord-Ouest a eu lieu. Les participants (autorités publiques et représentants d’ONG) ont passé en revue les dommages causés par les dernières intempéries. Une liste des dégâts a été présentée par chacune des Directions départementales.

Le 2 octobre 2008 dans la Grande Anse, le Chef du Bureau Régional (CBR) de la MINUSTAH et le Comité de Sélection des Projets se sont réunis pour analyser 16 projets HIMO. Le CBR a communiqué les orientations des projets à effet rapide (QIP) pour la nouvelle année budgétaire. Après débats, le comité a approuvé 8 des 16 projets soumis totalisant un montant de 143 487.3 dollars (les 8 projets) sur les 144 000 dollars dont dispose le Bureau Régional du département pour l’exercice 2008-2009.

Source : Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) Octobre 2008


Posté: 2008-10-15 20:00:24


Lire le texte complet