Relance par le PNUD d’un programme d’aménagement du territoire aux Gonaïves

Déjà 7.500 emplois sur 400.000 annoncés par le PNUD
Octobre 2008,
Radio Kiskeya

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a annoncé mercredi dans un communiqué la relance d’un programme d’aménagement du territoire aux Gonaïves (Artibonite, Nord), après l’avoir suspendu suite aux quatre récents ouragans qui ont détruit les infrastructures de la ville.
Sept mille cinq cents personnes (7,500.00) sont engagées dans le cadre de ce programme.
Outre la création d’emplois, ce programme aide à réduire les risques de catastrophes liées au changement climatique, souligne le communiqué du PNUD. La construction de digues, de murs et le reboisement sont entrepris en vue d’empêcher les glissements de terrain et réduire à l’avenir les ravages provoqués par des inondations et des coulées de boue.
Le programme est mis en œuvre par le PNUD, l’Organisation internationale du travail (OIT) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), avec le soutien de la France et du Japon.
« L’emploi est une condition clé de la stabilité sociale », précise le communiqué, citant un des responsables du programme, M. Jean Marie Vander Wouwer. « Avec le soutien des donateurs, nous sommes prêts à développer ce programme en employant 2.500 personnes supplémentaires », a-t-il ajouté.
“La reconstruction d’Haïti passe par des solutions ciblées qui ont des effets durables », a souligné de son côté le coordonnateur humanitaire des Nations Unies en Haïti, Joël Boutroue, cité par le communiqué du PNUD. « Il faut chercher à réduire l’impact des futures catastrophes, maintenir la stabilité sociale et construire les fondations pour un filet de sécurité sociale. Nous avons plus de chances d’arriver à reconstruire Haïti grâce à des programmes de ce genre », a-t-il dit.
Le PNUD prévoit de mettre en œuvre des programmes qui fourniront un emploi à 400.000 personnes, a conclu le communiqué, sans préciser le délai fixé pour atteindre un tel objectif. [jmd/RK]
http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article5338

HRV commente:
Un dossier pour l’observatoire de Haïti Recto Verso. Si le programme est réalisé avec comme objectif la recherche de l’efficacité, les habitants de la ville des Gonaïves devraient en bénéficier lors des prochaines saisons pluvieuses et au pire des cas lors de la prochaine saison cyclonique.
IL est malheureux de constater et surtout d’avoir à l’admettre que l’implication de ces grandes agences n’est pas forcément un gage ou une garantie d’efficacité. Nous savons que ces agences ont largement participé à l’endettement du pays en finançant des projets qui ne marchent presque jamais.
De toutes les façons nous allons rester attentifs pour observer ….


Déjà 7.500 emplois sur 400.000 annoncés par le PNUD
Octobre 2008,
Radio Kiskeya

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a annoncé mercredi dans un communiqué la relance d’un programme d’aménagement du territoire aux Gonaïves (Artibonite, Nord), après l’avoir suspendu suite aux quatre récents ouragans qui ont détruit les infrastructures de la ville.
Sept mille cinq cents personnes (7,500.00) sont engagées dans le cadre de ce programme.
Outre la création d’emplois, ce programme aide à réduire les risques de catastrophes liées au changement climatique, souligne le communiqué du PNUD. La construction de digues, de murs et le reboisement sont entrepris en vue d’empêcher les glissements de terrain et réduire à l’avenir les ravages provoqués par des inondations et des coulées de boue.
Le programme est mis en œuvre par le PNUD, l’Organisation internationale du travail (OIT) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), avec le soutien de la France et du Japon.
« L’emploi est une condition clé de la stabilité sociale », précise le communiqué, citant un des responsables du programme, M. Jean Marie Vander Wouwer. « Avec le soutien des donateurs, nous sommes prêts à développer ce programme en employant 2.500 personnes supplémentaires », a-t-il ajouté.
“La reconstruction d’Haïti passe par des solutions ciblées qui ont des effets durables », a souligné de son côté le coordonnateur humanitaire des Nations Unies en Haïti, Joël Boutroue, cité par le communiqué du PNUD. « Il faut chercher à réduire l’impact des futures catastrophes, maintenir la stabilité sociale et construire les fondations pour un filet de sécurité sociale. Nous avons plus de chances d’arriver à reconstruire Haïti grâce à des programmes de ce genre », a-t-il dit.
Le PNUD prévoit de mettre en œuvre des programmes qui fourniront un emploi à 400.000 personnes, a conclu le communiqué, sans préciser le délai fixé pour atteindre un tel objectif. [jmd/RK]
http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article5338

HRV commente:
Un dossier pour l’observatoire de Haïti Recto Verso. Si le programme est réalisé avec comme objectif la recherche de l’efficacité, les habitants de la ville des Gonaïves devraient en bénéficier lors des prochaines saisons pluvieuses et au pire des cas lors de la prochaine saison cyclonique.
IL est malheureux de constater et surtout d’avoir à l’admettre que l’implication de ces grandes agences n’est pas forcément un gage ou une garantie d’efficacité. Nous savons que ces agences ont largement participé à l’endettement du pays en finançant des projets qui ne marchent presque jamais.
De toutes les façons nous allons rester attentifs pour observer ….

Posté: 2008-10-20 23:14:00


Lire le texte complet