RFO Télé Martinique : Jean-Luc Icare écarté

Depuis le début des négociations à la Préfecture de la Martinique, le journaliste Jean-Luc Icare
assurait les directs pour RFO télé. Le sieur, bien qu’il ne soit pas comme son collègue Franck Zozor un féru du mode CNN ou la doublure de l’homme qui tombe à pic, tentait le plus souvent de ne pas oublier qu’il avait la déontologie en bandoulière.
Il faisait son boulot. On aime ou on n’aime pas. C’est sûr que pour faire frissonner la ménagère symboliquement accrochée aux lèvres de son écran LCD, il vaut mieux parier sur un cavalier qui surgit au fond de la nuit et qui signe d’un « z » qui ne veut pas dire zapping même au coeur d’une crise comme celle que nous vivons.
En plus clair, mardi dernier, Jean-Luc Icare s’est trop approché du soleil et comme son illustre prédécesseur, il s’est brulé, bien malgré,  lui les ailes. Un petit hic technique avec une importante représentante du Collectif, une petite mais redoutable fronde syndicale made in RFO et hop sa tête que beaucoup ont ainsi réclamé a quitté en grand le petit écran. Depuis, Icare sait qu’il a un peu d’Aliker,puisqu’il a été mis à l’écart, évitant de peu le placard. Eh oui, le métier d’Aliker rime de plus en plus avec précaire.



Posté: 2009-02-23 03:37:48


Lire le texte complet