Sapin préconise de taxer les retraités aisés comme les salariés aisés

« Pas question de toucher en quoi que ce soit aux 700 euros de la pauvre personne qui vit avec le minimum vieillesse ou aux 1 000 ou 1 200 euros de celui qui a trimé toute sa vie », a cependant ajouté le ministre du travail.



Lire le texte complet