Sur le Web, l’antihollandisme succède à l’antisarkozysme

Dès le soir du 6 mai, les partisans de Nicolas Sarkozy entraient en « résistance » sur Internet. Comme en 2007, sites, blogs ou tweets hostiles au nouveau chef de l’Etat prospèrent.



Lire le texte complet