Articles

Antilles, noel aux antilles

Antilles : La palette gastronomique des Antilles françaises, enrichie de ses migrations successives, est devenue un art culinaire subtil au

nuancier parfumé et savoureux. Osmose de tous les peuples qui y ont séjourné ; à l'Orient et à l'Afrique, elle a emprunté leurs

épices, aux Indiens caraïbes et aux Aztèques, leurs légumes et leurs fruits.

Véritable mosaïque ethnique d'origine africaine, indienne, européenne et asiatique, les Antilles ne pouvaient qu'élaborer, au fil

des siècles, une cuisine colorée, épicée et réjouissante. Ce tableau aux saveurs multiples, aux sensations fortes et au langage

coloré est à l'image du peuple qui l'habite et qui au quotidien et plus encore lors des fêtes religieuses l'a ancré dans ses

traditions. Il en est ainsi du grand rendez-vous du Noël antillais.

Nwel, la  tradisyon  antillaise

Noël est l'occasion pour les familles de faire bombance en dégustant les nombreux plats dédiés à ce jour de fête. Difficile de ne

pas céder à cette savoureuse tradition qui met le cochon et toutes ses déclinaisons à l'honneur. « Tout Noël tout cochon » dit

d'ailleurs le dicton. Se trouvent donc sur la table des Noëls traditionnels le jambon, le fameux boudin créole et les pâtés,

composantes essentielles de cette régalade. On concocte encore dans les foyers, liqueurs d'anis, de noyaux, de vanille ou de

groseille-pays et le célèbre shrubb, boisson à base de rhum macéré avec des peaux d'orange. Les festivités démarrent dès le premier

jour de l'Avent par un chanté Noël. Aux sons des tambours, ti-bois, siliac, cha-cha, harmonica, violon, sur des rythmes de biguine,

de mazurka ou de valse, la nuit s'écoule gourmande et joyeuse.