Guide de Voyage dans les Caraïbes

La géographie des archipels, ce que découvre le voyageur

L’avion qui, pendant de longues heures, a survolé l’océan Atlantique à une altitude dépassant dix mille mètres, au-dessus d’une couche presque ininterrompue de nuages, se met à descendre lentement. Les aimables hôtesses de l’air, obéissant à la routine, recommandent aux passagers de ne plus fumer et d’attacher leurs ceintures. Et, déjà, dans le lointain, on aperçoit l’une de ces îles que les prospectus de voyages décrivent comme autant de paradis. Les touristes émerveillés oublient leur fatigue et leurs courbatures et se pressent aux hublots avec leurs caméras et leurs appareils de photos afin de ne perdre aucun détail d’une arrivée qui restera pour eux un souvenir inoubliable. L’avion descend de plus en plus et l’île heureuse montre généreusement ses richesses: des plages d’une blancheur éclatante, une végétation luxuriante, des collines aux formes harmonieuses, des villages enfouis dans un nid de verdure, de petits ports qui abritent une flotille de bateaux aux voiles multicolores. La mer est d’une extraordinaire limpidité. Verte, bleue, émeraude ou turquoise, elle invite à la baignade, à la pêche et à l’exploration sous-marine. Dans l’avion, les passagers ont de la peine à maîtriser leur impatience et attendent l’ouverture de la lourde porte pour se précipiter dehors et contempler le paysage.