Un expert suisse dans nos murs prochainement

L’annonce a été faite par le Directeur Technique National (DTN), Carlo Marcelin mardi 23 septembre dernier. Il s’agit de Jean-Marie Conz, un expert instructeur de la FIFA.
Lors de sa dernière conférence de presse tenue au local de la Fédération Haïtienne de Football (FHF) le samedi 13 septembre juste avant son départ à destination de la Suisse (Lausanne) pour y participer au siège de la FIFA à la journée mondiale de fair- play., Yves Jean-Bart avait annoncé qu’il était en pourparlers très avancés avec le président de la FIFA , Joseph Blatter en vue d’envoyer, via son programme d’aide pour les petites nations de foot en difficulté, en Haïti un staff ou un expert international de haut niveau pour encadrer les entraîneurs nationaux et pallier à leur manque d’expérience. Né à Porrentruy (Suisse) le 12 septembre 1953, ancien footballeur professionnel, Jean-Marie Conz passera aux moins quatre mois dans le pays. Toujours selon la même source, l’expert suisse aura pour mission de travailler avec les entraîneurs haïtiens, de les encadrer et de les recycler. Avant de rejoindre l’organisation mondiale du football (FIFA), Jean-Marie Conz avait été un brillant footballeur même s’il n’a été souvent appelé dans la sélection nationale suisse de football (trois sélections). En 1973, il quitta Porrentruy, sa ville natale pour rejoindre les Young Boys de Berne où il resta quinze saisons (1973-1988). Il revient ensuite dans le Jura en tant qu’entraîneur des SR Delémont (1988-1993) qu’il parvient à faire accéder en ligue nationale B, en 1991. Il va ensuite entraîner les équipes juniors en Arabie Saoudite après avoir été directeur technique des Young Boys. Au sein de la FIFA , il a pu travailler dans quelques pays de l’Afrique. Il était tout récemment au Qatar et avant de venir à Port-au-Prince, il devrait se rendre au Japon pour quelques jours. Selon une source digne de foi, les dirigeants de la FHF le verraient bien à la tête de l’équipe nationale pour succéder à Wagneau Eloi, limogé le 8 septembre dernier.Reste à savoir si le Suisse acceptera l’éventuelle offre des dirigeants de la FHF, compte tenu du fait que le Onze national se trouve dans une situation très délicate dans les éliminatoires de la Coupe du Monde Afrique du sud 2010 et de plus, la FHF pourra -t-elle répondre aux exigences salariales du Suisse quand on sait que Wilner Etienne et Sonche Pierre qui assurent l’intérim n’ont même pas pu avoir les joueurs en concentration avant les rendez-vous des 11 et 15 octobre contre respectivement le Salvador à Port-au-Prince et le Costa-Rica à San Jose.

Légupeterson Alexandre
petoo76@yahoo.fr
http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=1&ArticleID=62592&PubDate=2008-09-30


L’annonce a été faite par le Directeur Technique National (DTN), Carlo Marcelin mardi 23 septembre dernier. Il s’agit de Jean-Marie Conz, un expert instructeur de la FIFA.
Lors de sa dernière conférence de presse tenue au local de la Fédération Haïtienne de Football (FHF) le samedi 13 septembre juste avant son départ à destination de la Suisse (Lausanne) pour y participer au siège de la FIFA à la journée mondiale de fair- play., Yves Jean-Bart avait annoncé qu’il était en pourparlers très avancés avec le président de la FIFA , Joseph Blatter en vue d’envoyer, via son programme d’aide pour les petites nations de foot en difficulté, en Haïti un staff ou un expert international de haut niveau pour encadrer les entraîneurs nationaux et pallier à leur manque d’expérience. Né à Porrentruy (Suisse) le 12 septembre 1953, ancien footballeur professionnel, Jean-Marie Conz passera aux moins quatre mois dans le pays. Toujours selon la même source, l’expert suisse aura pour mission de travailler avec les entraîneurs haïtiens, de les encadrer et de les recycler. Avant de rejoindre l’organisation mondiale du football (FIFA), Jean-Marie Conz avait été un brillant footballeur même s’il n’a été souvent appelé dans la sélection nationale suisse de football (trois sélections). En 1973, il quitta Porrentruy, sa ville natale pour rejoindre les Young Boys de Berne où il resta quinze saisons (1973-1988). Il revient ensuite dans le Jura en tant qu’entraîneur des SR Delémont (1988-1993) qu’il parvient à faire accéder en ligue nationale B, en 1991. Il va ensuite entraîner les équipes juniors en Arabie Saoudite après avoir été directeur technique des Young Boys. Au sein de la FIFA , il a pu travailler dans quelques pays de l’Afrique. Il était tout récemment au Qatar et avant de venir à Port-au-Prince, il devrait se rendre au Japon pour quelques jours. Selon une source digne de foi, les dirigeants de la FHF le verraient bien à la tête de l’équipe nationale pour succéder à Wagneau Eloi, limogé le 8 septembre dernier.Reste à savoir si le Suisse acceptera l’éventuelle offre des dirigeants de la FHF, compte tenu du fait que le Onze national se trouve dans une situation très délicate dans les éliminatoires de la Coupe du Monde Afrique du sud 2010 et de plus, la FHF pourra -t-elle répondre aux exigences salariales du Suisse quand on sait que Wilner Etienne et Sonche Pierre qui assurent l’intérim n’ont même pas pu avoir les joueurs en concentration avant les rendez-vous des 11 et 15 octobre contre respectivement le Salvador à Port-au-Prince et le Costa-Rica à San Jose.

Légupeterson Alexandre
petoo76@yahoo.fr
http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=1&ArticleID=62592&PubDate=2008-09-30
Posté: 2008-09-30 23:15:00


Lire le texte complet