Un Français sur quatre victime de discrimination au travail

Dans un contexte de crise, le nombre de salariés du privé qui affirment ne pas réagir ou se taire dans une telle situation, subie ou vue, enregistre une forte hausse, pour atteindre 42 %. Dans le public, 29 % des agents sont dans le même cas.



Lire le texte complet