Vendre ses points de permis, c’est interdit et désormais puni

« Ceux qui se livrent à cette pratique prennent des risques inutiles », estime un avocat en droit routier. Ils encourent une peine de prison d’un an et une amende de 30 000 euros.



Lire le texte complet