Victorin Lurel torpille le projet de budget 2009 pour l’Outre-mer.

Suite à la présentation du projet de loi de finances pour 2009, le Parti socialiste fait part de ses plus vives inquiétudes pour le développement économique et social des outremers. Concernant le plafonnement des niches fiscales, le Parti socialiste partage évidemment l’objectif affiché par le gouvernement de ne permettre à aucun contribuable d’échapper à l’impôt. Les ménages les plus riches doivent en effet payer l’impôt. Mais, sur 10.000 bénéficiaires de la défiscalisation des investissements outre-mer pour un apport de 1,2 à 2 milliards d’euros d’investissement dans ces territoires, seuls 180 échappent totalement à l’impôt. Or, malgré le plafonnement qui reviendra à rogner de 150 à 200 millions d’euros les investissements outre-mer, ceux-ci pourront continuer à échapper à tout impôt supplémentaire puisque le surcroît d’imposition découlant du plafonnement sera également pris en compte pour le calcul du bouclier fiscal ! Sous prétexte de jouer les hérauts d’une prétendue équité fiscale sans rien changer en définitive pour les plus riches grâce au bouclier fiscal, le gouvernement contribuera par cette mesure à assécher le financement des investissements outre-mer que ni l’Etat, en faillite, ni l’Union…



Posté: 2008-09-26 13:14:21


Lire le texte complet