Violences policières aggravées d’actes racistes

Pour vous présenter les événements dont mon frère et moi avons été les victimes, je compte procéder de la façon suivante : tout d’abord, vous faire un récit chronologique des faits, ensuite vous livrer mon analyse de la situation et enfin vous exposer la démarche que je compte entreprendre afin que justice nous soit rendue. Les faitsLes violences policières que mon frère et moi avons subies dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 août 2008 se sont déroulées dans la ville de Fort-de-France en Martinique, auprès de la discothèque « Le Club ». Nous sommes arrivés à cet endroit aux environs de 2 heures du matin. Nous avons garé notre véhicule dans la rue longeant le canal Levassor, à une centaine de mètres de l’entrée de service de la discothèque. Notre objectif était d’aller boire un verre pour nous changer les idées, suite à la mort de notre père intervenue dans la journée aux environs de midi. En empruntant l’escalier qui conduit à la discothèque, nous remarquons que de l’eau savonneuse mouille les marches. Cependant, je n’y prête qu’une faible attention, connaissant le caractère un peu miteux…



Posté: 2008-09-16 18:12:09


Lire le texte complet